ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

samedi 29 décembre 2012

L’AVENIR DE LA SYRIE DÉPEND DES RUSSES ET DU HEZBOLLAH


L’AVENIR DE LA SYRIE DÉPEND DES RUSSES ET DU HEZBOLLAH
Par Jacques BENILLOUCHE
copyright ©  Temps et Contretemps


Ahmadinejad, Assad et Nasrallah 

       La Russie détient les clefs du conflit syrien tandis que le silence de la Chine, qui avait soutenu en son temps la Syrie à l’ONU, résonne comme une désapprobation de l’évolution sanglante de la situation. Tout en refusant le départ de Bassar Al-Assad, les russes ont compris que l’issue des combats ne peut pas être militaire et que le dialogue avec l’opposition devient indispensable. Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré dans sa conférence de presse : «Nous avons activement incité, comme nous le faisons depuis des mois, le régime syrien à faire le maximum pour concrétiser ses intentions de dialoguer avec l’opposition».





vendredi 28 décembre 2012

QUATRE FEMMES AUX COMMANDES


 
QUATRE FEMMES AUX COMMANDES
 
Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps


                Nous sommes de moins en moins étonnés de voir des femmes aux commandes car elles ont envahi tous les secteurs commerciaux et administratifs en Israël, et à présent militaires. Elles occupent des postes importants dans l’économie avec, par exemple, la direction de la Banque Leumi puisque Rakefet Russak-Aminoach a remplacé une autre femme Galia Manor.
Rakefet Russak-Aminoach








jeudi 27 décembre 2012

LE ROI ABDALLAH DE JORDANIE FACE AUX RISQUES DES ARMES CHIMIQUES SYRIENNES


LE ROI ABDALLAH DE JORDANIE FACE AUX RISQUES DES ARMES CHIMIQUES SYRIENNES
Par Jacques BENILLOUCHE
copyright ©  Temps et Contretemps

En complément à l’émission DEBRIEF du 27 décembre à 18h30 animée par David SEBBAN sur GUYSEN-TV.


          Israël n’est pas le seul pays inquiet du risque de prolifération des armes chimiques syriennes parce qu’elles pourraient tomber entre des mains terroristes capables de remettre en cause l’équilibre régional. La Jordanie se trouve impliquée, malgré elle, dans ce conflit puisqu’elle dispose d’une frontière commune avec la Syrie. Elle est forcée de canaliser l’afflux de réfugiés syriens d'origine palestinienne cherchant à traverser sa frontière et elle craint, de ce fait, l’action sur son territoire de bandes organisées soutenues par les salafistes qui tenteraient de déstabiliser ou de renverser le roi. Il semble qu’il y ait donc un consensus entre Israël et la Jordanie sur le danger réel du conflit syrien sur l’existence même du royaume.




INTOLÉRANCE ET DIKTAT RELIGIEUX


 
INTOLÉRANCE ET DIKTAT RELIGIEUX
 
Par Jacques BENILLOUCHE
 
copyright ©  Temps et Contretemps


         La mainmise religieuse sur les citoyens israéliens s’exprime de différentes façons. Sur le plan politique, les orthodoxes tiennent à figurer au gouvernement pour peser sur les décisions avec leur douzaine de mandats et interdire toute modification des lois sur la vie civile, le mariage religieux obligatoire entre autres dispositions. Leur groupe charnière les rend presque indispensables à une coalition de droite avec l’appoint de Judaïsme de la Torah. Le sujet des religieux, qui décident de sortir de leurs synagogues pour faire de la politique, fait toujours débat en Israël parce que les laïcs estiment insupportable que leur vie soit régentée au-delà des seules règles de la vie sociale.



mardi 25 décembre 2012

EGYPTE : CONSTITUTION POUR UNE MINORITÉ D’EXTRÉMISTES ISLAMIQUES


 
EGYPTE : CONSTITUTION POUR UNE MINORITÉ D’EXTRÉMISTES ISLAMIQUES
 
Par Zvi MAZEL
Ancien ambassadeur d’Israël en Égypte
Fellow of the Jerusalem Center for Public Affairs
copyright © Temps et Contretemps

Bureau de vote en Egypte


Au lendemain du référendum, les Frères musulmans se sont empressés de crier victoire sans attendre les résultats officiels et répètent à qui veut les entendre que c’est démocratiquement qu’ils ont gravi tous les échelons du pouvoir et fait adopter une constitution ancrée dans la charia et les valeurs islamiques. Le problème est que la rédaction du projet de constitution, le processus qui a abouti au référendum et la tenue de ce dernier n’avaient vraiment rien de démocratique.
 



ÉLECTIONS : ALLIANCES DE LA CARPE ET DU LAPIN


ÉLECTIONS : ALLIANCES DE LA CARPE ET DU LAPIN
 
Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps



L’ordre dans lequel les choses sont traitées dans les partis israéliens ne laisse pas d’étonner. On s’intéresse d’abord aux personnes au lieu de réfléchir au programme à appliquer au cours de la prochaine législature et aux éventuelles inflexions issues d’un débat ouvert par le jeu de courants d’idées. Les militants ont voté pour des listes de personnes sans savoir ce qu’elles avaient à défendre et sans connaitre ce qui les différentiait sur le plan des idées. Le programme est débattu à postériori, à un mois du scrutin, alors que les sujets de polémique ne manquent pas.






lundi 24 décembre 2012

LE HAMAS À L’ASSAUT DE LA CISJORDANIE


 
LE HAMAS À L’ASSAUT DE LA CISJORDANIE
 
Par Jacques BENILLOUCHE
 
copyright ©  Temps et Contretemps


        Le Hamas, revigoré par sa «victoire» après avoir montré sa «capacité de résistance exemplaire face à Israël» durant l’opération «Pilier de défense», tente d’exploiter le capital de sympathie acquis auprès de la population palestinienne pour refaire son entrée en force en Cisjordanie. Les manœuvres de la prise du pouvoir dans l’enclave dirigée par le Fatah ont commencé.
       Le leader Khaled Mechaal avait donné ses instructions, à l’occasion de sa visite théâtrale à Gaza le 7 décembre, car il sait que la présidence de l’Autorité, qu’il convoite, passe par la réunification des deux factions du mouvement palestinien : Fatah et Hamas. Il estime le moment venu pour déloger Mahmoud Abbas qui n’a permis à aucune nouvelle tête charismatique du Fatah d’émerger. Il avait verrouillé son parti pour garder la haute main sur les finances et sur les ambitieux. Mais aux yeux d’Israël, le Hamas reste une organisation de terroristes ayant juré de le détruire et à fortiori, ayant refusé de reconnaître son «droit d’exister».






samedi 22 décembre 2012

LES RELIGIEUX ISRAÉLIENS VERS UN RENOUVEAU POLITIQUE


 
LES RELIGIEUX ISRAÉLIENS VERS UN RENOUVEAU POLITIQUE
 
Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps
 

Les religieux orthodoxes juifs n’ont pas tenu compte de ce qu’ils croyaient être une péripétie politique interne à un petit parti israélien alors qu’il s’agissait en fait d’un véritable tremblement de terre qui affectera certainement la politique du prochain gouvernement israélien. Ils n’ont pas compris qu’un incident qualifié de mineur, deux années auparavant, était révélateur de lignes qui bougent dans la mouvance religieuse. 




JOHN KERRY NOUVEAU SECRÉTAIRE D’ÉTAT


 
JOHN KERRY NOUVEAU SECRÉTAIRE D’ÉTAT
Par Jacques BENILLOUCHE
 
copyright ©  Temps et Contretemps

En complément de l'analyse du 20 décembre sur Guysen-TV. Emission DEBRIEF animée par David Sebban.

 
John Kerry a été choisi pour prendre en charge la diplomatie américaine en remplacement d’Hillary Clinton qui n’avait pas souhaité être reconduite dans ses fonctions. Ancien candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2004, il est actuellement sénateur démocrate du Massachusetts où il est né.



vendredi 21 décembre 2012

INTERVIEW EXCLUSIVE D’UN DIRIGEANT DU FATAH


INTERVIEW EXCLUSIVE D’UN DIRIGEANT DU FATAH
Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps et Slate.fr

          ABU EISHEH: «LE MEILLEUR PROTECTEUR DU PEUPLE ISRAÉLIEN, C'EST LE PEUPLE PALESTINIEN»
Un entretien avec le Docteur Abu Eisheh, professeur de droit à l’université Al-Qods et membre du Fatah.


Professeur de droit à l'université arabe de Jérusalem al-Qods, conseiller municipal de Hébron, président de l’association d’échanges culturels Hébron-France, le Docteur Abu Eisheh a rencontré le correspondant de Slate.

Que penser de la déclaration de Khaled Mechaal, prononcée le 8 décembre à Gaza, selon laquelle «la Palestine, de la mer Méditerranée au fleuve Jourdain, du nord au sud, est notre terre et notre nation, dont on ne peut céder ni un pouce ni une partie. Nous ne pouvons pas reconnaître de légitimité à l'occupation de la Palestine ni à Israël»? Faut-il craindre une troisième Intifada? Quel est le rôle du Qatar? Comment imaginer la cohabitation entre palestiniens et israéliens en Cisjordanie?

Lire l'interview en cliquant sur le lien :

http://www.slate.fr/story/66283/abu-eisheh-fatah-hamas-khaled-mechaal-israel-securite



 

jeudi 20 décembre 2012

CONSTRUIRE… par Gérard AKOUN


CONSTRUIRE…
 
Par Gérard AKOUN
Judaïques FM


Le gouvernement israélien multiplie, depuis deux semaines, les annonces  de nouvelles constructions à Jérusalem-Est et en Cisjordanie. Une des  dernières en date concerne 1.500 unités de logements à Ramât-Shlomo. Pour mémoire,  rappelons que ce projet date de 2010, et qu’il avait été annoncé alors même que Joe Biden, le vice-président des États-Unis, se trouvait en voyage officiel en Israël. Un pur hasard du calendrier, parait il, qui avait provoqué la colère des américains.

UN «DUR» À LA TÊTE DE L'ÉTAT-MAJOR ISRAÉLIEN


 
UN «DUR» À LA TÊTE DE L'ÉTAT-MAJOR ISRAÉLIEN
Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps


Cet article avait été écrit sur le site Slate.fr le 24 août 2010 alors que Yoav Galant venait d’être nommé chef d’État-major israélien. Sa nomination avait dû être annulée à la suite d’allégations selon lesquelles le général s’était approprié des terres publiques pour la construction de sa villa au mochav Amikam. Deux ans après, mieux vaut tard que jamais, le Conseil régional vient de laver de cette accusation Yoav Galant en statuant qu’il s’agissait d’une erreur dans le plan de construction.
Cette décision pourrait permettre à Yoav Galant d’être à nouveau candidat au poste de chef d’État-Major. Il ne serait pas le premier à retourner à l’armée après un passage dans le «civil». Ce fut d’ailleurs le cas de Gabi Ashkenazi et de Yaïr Naveh qui ont été rappelés après leur retraite à la vie civile.
Ce cas montre que certaines carrières peuvent être brisées sur une simple accusation non étayée.
L’article écrit à l’époque n’a pas pris une ride.




mardi 18 décembre 2012

SOLIDARITÉ

Réponse au texte de Jean SMIA 

 
SOLIDARITÉ

Par Jacques BENILLOUCHE

Hôtel particulier de Depardieu à Paris

         On donne trop d’importance à cette affaire qui ne mérite pas la publicité qui lui est faite. Gérard Depardieu n’est pas le seul à avoir fui la France. Beaucoup d’autres l’ont fait avant lui, parfois après une fraude fiscale mémorable. A la différence, il payera intégralement ses impôts dus à ce jour jusqu’au dernier centime. Il ne fait qu’appliquer et exploiter des articles de lois qui lui sont certes favorables mais qui ne le qualifient pas pour autant de délinquant fiscal. 
        Mais l'idée qu'il sera spolié de ses biens est fausse car l'Etat ne touchera pas à ses biens mais seulement à une partie de ses revenus sachant qu'il pourra continuer à garder au moins 80.000 euros par mois, 57 smics, au delà desquels ses revenus seront amputés de 75%. 
 

INCROYABLE TALENT par Jean SMIA


INCROYABLE TALENT

Par Jean SMIA
Avec commentaire de
Jacques BENILLOUCHE
 


Notre gouvernement a un incroyable talent. Le talent d'avoir unifié la communauté des minables «confiscateurs». Qui a remarqué que la racine du mot confiscateur est «fisc» ?
 




lundi 17 décembre 2012

UN ANGE PASSE Par Marianne ARNAUD


UN ANGE PASSE

Par Marianne ARNAUD
 

          Marianne Arnaud est, ce qu'on appelle en France, une mère au foyer. Elle a élevé quatre enfants. Elle a quatre petits-enfants. Elle s'est prise au jeu d'internet depuis qu'elle a découvert Slate.fr sur lequel elle commente les articles depuis le début du site en 2009.


       La commentatrice (presque) attitrée de Slate nous fait le plaisir d’un deuxième article pour notre site.

 

Couple d'homoséxuelles lors d'une manifestation

Je ne sais pas chez vous, mais chez moi  ça discute ferme entre les générations sur le «mariage pour tous» ! Enfin quand je dis ça discute, c'est surtout les jeunes qui nous expliquent que la famille avec un papa, une maman et des enfants, c'est ringard. La preuve ? 50% des enfants naissent hors mariage.


BARACK OBAMA : QUATRE ANS D’IMMOBILISME


 
BARACK OBAMA : QUATRE ANS D’IMMOBILISME
Par Jacques BENILLOUCHE
copyright ©  Temps et Contretemps

Obama au Caire en 2009

Durant son second mandat, Barack Obama devra faire oublier ses quatre années d’immobilisme et prouver que son prix Nobel de la paix n’a pas été usurpé. A son arrivée, il avait suscité l’espoir d’un renouveau diplomatique et économique pour son pays mais ce fut un festival de poudre aux yeux. Il a géré l’illusion d’un changement dans la continuité.