ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

jeudi 28 février 2013

LA TROISIÈME INTIFADA N’AURA PAS LIEU




LA TROISIÈME INTIFADA N’AURA PAS LIEU


Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps
  
        La «troisième Intifada n’est pas envisageable». Ces termes avaient été prononcés par le Dr Abu Eisheh, membre du Fatah et professeur de droit à l’université Al-Qods, à l’occasion d’une interview exclusive. Depuis l’opération «pilier de défense» et la visite de Khaled Mechaal à Gaza, l’opportunité d’une troisième Intifada est systématiquement relancée. Et pourtant, aussi bien les dirigeants israéliens que palestiniens ne croient pas à la réédition de ce qui s’est passé en 1987 et en 2000. La situation n’est pas comparable car à la fois des changements de structures et des faits nouveaux sont intervenus dans le paysage politique.

        Les Intifada n’ont jamais été planifiées et elles ne sont pas planifiables parce qu’elles restent à l’initiative de la population et non des dirigeants. Elles ne se décrètent pas car elles traduisent un malaise interne qui doit parvenir à son paroxysme pour exploser. Si l’on se réfère aux deux premières, les dirigeants palestiniens ont pris le train en marche pour s’attribuer les bénéfices d’une révolte qu’ils n’ont pas suscitée.


mercredi 27 février 2013

VUE DES ETATS-UNIS : L’ÉCONOMIE S’ENVOLE



LE REGARD DE JACQUES BENILLOUCHE POUR TRIBUNE JUIVE


copyright © Temps et Contretemps

Cinquième avenue à New-York

Le visiteur qui se rend à New-York est toujours surpris par la vitalité qui règne dans cette ville cosmopolite où les tensions intercommunautaires n’existent pas ou ne sont pas visibles. Les boutiques sont pleines, les clients jonglent avec leurs sacs d’achats, les restaurants affichent complet à toute heure de la journée tandis que les habitants font preuve d’un optimisme non exagéré. Malgré un froid qualifié de polaire, par nous gens du sud, les rues ne désemplissent pas d’hommes d’affaires, de curieux et de touristes, même à cette époque de l’année.

Cette vitalité s’explique parce que les américains restent toujours convaincus que les crises sont temporaires. D’ailleurs le terme de crise est anachronique dans ce pays aux mille défis. De nos discussions avec des acteurs économiques francophones ayant fait le choix du nouveau monde, nous avons compris que les américains avaient la qualité exceptionnelle d’être plus entreprenants que les français. Même en période de crise aigüe, leur approche culturelle leur permet d’adopter une attitude combative qui  dynamise l'économie américaine.


mardi 26 février 2013

RÉCONCILIATION PALESTINIENNE EN PANNE



RÉCONCILIATION PALESTINIENNE EN PANNE

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps
             
          La droite nationale israélienne donne souvent l’argument qu’aucune paix ne pourra être signée avec les palestiniens sans interlocuteur légitime unique, capable d’entériner les décisions d’une négociation sur le processus de paix. Certes, tous les accords de réconciliation signés par les palestiniens ont toujours été voués à l’échec.  En fait une bataille sournoise sévit entre le Hamas et le Fatah réduisant à zéro toutes les tentatives d’union. Chaque faction fait du porte à porte pour pousser les jeunes à s’inscrire sur les listes électorales avec l’ambition cachée de les voir voter pour eux lorsque les élections seront programmées. Et pourtant aucun signe ne prédispose à croire que des élections seront planifiées à court terme.

dimanche 24 février 2013

L’ENTÊTEMENT PALESTINIEN





L’ENTÊTEMENT PALESTINIEN

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps

             

          Les palestiniens se montrent très sceptiques sur l’évolution politique en Israël et ils n’affichent aucun signe positif encourageant. Ils rejettent d’abord la nomination de Tsipi Livni comme responsable de la négociation du processus de paix et maintiennent des préalables avant tout début de dialogue. Il s’agit certes d’un positionnement habituel avant toute négociation mais ils ne font preuve d’aucun pragmatisme visant à aider le camp de la paix, à fortiori en pleine élaboration d’un nouveau gouvernement tenté par des positions extrêmes.

vendredi 22 février 2013

LA COALITION DES CONTRAIRES





LA COALITION DES CONTRAIRES

Par Gérard AKOUN
Judaïques FM
Benyamin Netanyahou s’était fait élire avec pour tout programme, un slogan «un homme fort pour un État fort». L’État  devra demeurer fort, c’est une nécessité, mais les électeurs en dispersant  leurs suffrages ont fragilisé le futur  premier ministre.  Quelle que soit la coalition formée, Benyamin Netanyahou en sera l’otage alors qu’il souhaitait avoir les mains libres pour exercer son troisième mandat. 

Cliquer sur le lien pour écouter l'émission

jeudi 21 février 2013

TSIPI LIVNI : UN SYMBOLE DIPLOMATIQUE



TSIPI LIVNI : UN SYMBOLE DIPLOMATIQUE

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps

 
         Le premier accord de coalition signé par Benjamin Netanyahou l’a été avec Tsipi  Livni et il constitue un véritable symbole. Dans un de nos articles en date du 9 février * faisant état d’indiscrétions de l’entourage de Hatnoua, la participation de Livni était déjà envisagée bien que certains observateurs israéliens, très sceptiques, raillaient cette information du domaine de l’improbable ou de l'inconcevable.


LE VOYAGE DE BARACK OBAMA EN ISRAËL



LE REGARD DE JACQUES BENILLOUCHE


copyright © Temps et Contretemps 
             

           Barack Obama s’était rendu en Israël en 2008 alors qu’il était candidat à l’élection présidentielle. Benjamin Netanyahou avait pris ombrage du fait que son premier voyage au Proche-Orient, en tant que président, fut pour la tribune du Caire où il avait délivré son message aux musulmans sans qu’il ait daigné faire un crochet par Jérusalem. Cet épisode, qui a touché la susceptibilité israélienne, a été à l'origine des frictions politiques entre Israël et les États-Unis. 


mardi 19 février 2013

LES CARTONS DE POURIM



LES CARTONS DE POURIM

Conte (presque) imaginaire par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps
 

             

         Le port de Tunis grouillait de monde en ce mois de décembre 1961. Le départ du bateau pour Marseille avait été annoncé pour la soirée mais les passagers avaient tenu à anticiper l’embarquement pour éviter une affluence inaccoutumée. La période s’étalant entre Noel et Jour de l’An était certes propice pour un départ en vacances mais la réalité était plus rude et, dans une certaine mesure, plus dramatique. La guerre franco-tunisienne de Bizerte, en juillet, suivie de l’intoxication manigancée et mise en scène par les agents du Mossad, avait conduit la grande majorité des juifs de Tunisie à quitter précipitamment le pays où ils avaient pris racine durant plusieurs générations.


dimanche 17 février 2013

L’IRAN VEUT VENGER LA MORT DU GÉNÉRAL SHATERI



L’IRAN VEUT VENGER LA MORT DU GÉNÉRAL SHATERI

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps 


Général Hassan Shateri

            Les détails de l’opération du 30 janvier 2013 sont encore nébuleux car Israël garde le mystère entier en ne communiquant pas ou en imposant une censure militaire. L'État juif craint une dissémination d'armes chimiques en provenance du régime de Bachar el-Assad. Cette attaque s'inscrivait également dans sa volonté d'éviter que le conflit syrien déborde sur les villes du Golan, donnant ainsi l'occasion à l'Iran et au régime syrien de faire diversion.


LES RÊVES DU ROI SALOMON




LES RÊVES DU ROI SALOMON

Roman du Dr Gérard ZEITOUN



Le Docteur Gérard Zeitoun, ancien interne des hôpitaux ayant mené une carrière de  spécialiste en entérologie, a écrit un livre qui sort des sentiers romanesques habituels. Rien d’étonnant à ce que les maisons d’édition, souvent frileuses, n’aient pas estimé devoir le publier. Pourtant cet ouvrage traite de sujets originaux, dans le domaine du corps humain et de la Bible donnant à première vue l’impression d’une absence d’unité dans les propos. 


VALÉRIE HOFFENBERG À NOUVEAU DANS LA COURSE



VALÉRIE HOFFENBERG À NOUVEAU DANS LA COURSE

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps 
Valérie Hoffenberg avec Nicolas Sarkozy

Le Conseil constitutionnel a annoncé le 15 février 2013 l’annulation de l’élection de Daphna Poznanski-Benhamou dans la circonscription représentant les français d’Israël avec une peine d’inéligibilité de un an ce qui lui interdit donc de se représenter à l’élection partielle.

vendredi 15 février 2013

SITUATION DE CHAOS EN ÉGYPTE



SITUATION DE CHAOS EN ÉGYPTE 

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps 
http://www.tribunejuive.info/politique/le-regard-de-jacques-benillouche
                 
Manifestation du 27 janvier 2013
            Israël estime que les lignes rouges ont été dépassées en Égypte face au chaos qui s’y développe. Au risque d’effondrement du régime de Damas vient se greffer une situation explosive en Égypte qui ne met pas à l’abri le royaume de Jordanie. Le ministre de la Défense égyptien et président du Conseil suprême des forces armées, le général Abdul Fatah Khalil El-Sissi a d’ailleurs lancé une mise en garde : «Le conflit politique pousse l'État au bord de l'effondrement».

mardi 12 février 2013

IL ÉTAIT UNE FOIS… LES TUNES






IL ÉTAIT UNE FOIS… LES TUNES

Un ouvrage de Jean-Pierre ALLALI
Éditions Glyphe
copyright © Temps et Contretemps 


Jean-Pierre Allali est considéré comme l’un des meilleurs historiens de la Tunisie. Il parle de son pays natal avec nostalgie et ses lecteurs lui pardonnent parfois son parti-pris lorsqu’il cherche à enjoliver les souvenirs. Son dernier ouvrage a été édité avec une qualité graphique exceptionnelle à l'instar d’un ouvrage d’art.


lundi 11 février 2013

BENOÎT XVI EN ISRAËL DANS L'OMBRE DE JEAN PAUL II



BENOÎT XVI EN ISRAËL DANS L'OMBRE DE JEAN PAUL II

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps  

Cet article avait été publié le 13 mai 2009 sur Slate.fr


Le voyage de Benoît XVI a déçu. La visite du Pape n'a pas enthousiasmé les foules israéliennes. Georges Bush, le dernier invité officiel, avait drainé à l'aéroport Ben Gourion une foule immense qui avait tenu à saluer en masse, pour la dernière fois, le meilleur ami d'Israël. Peu de citoyens se sont déplacés pour le nouveau pape parce que la froideur de Benoît XVI à leur égard ne les y incitait pas. Le président Shimon Pérès, en service commandé, avait pourtant fait l'effort de prononcer des paroles de bienvenue en latin «Salut au croyant parmi les croyants qui entame aujourd'hui une visite en Terre Sainte» mais il savait qu'il avait une rude tâche pour dissiper la méfiance accrue des israéliens vis-à-vis de son invité.


dimanche 10 février 2013

LUTTE POUR LE POUVOIR EN IRAN



LUTTE POUR LE POUVOIR EN IRAN

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps    

Larijani jette un regard condescendant à Ahmadinejad

Barack Obama avait toujours conseillé aux israéliens de temporiser avec le régime iranien, espérant qu’il exploserait de l’intérieur. Il préconisait plutôt les attaques «soft»  telles que l’assassinat de savants nucléaires, la guerre cybernétique ou l’étranglement de l’économie pour parvenir à l’effondrement du régime des mollahs. Il semble bien que sa stratégie  soit payante puisque les querelles intestines  priment sur la solidarité nationale. En effet, le régime pourrit de l’intérieur tandis que les clans s’entredéchirent ouvertement à l’approche de l'élection présidentielle de juin 2013.


samedi 9 février 2013

BENJAMIN NETANYAHOU OTAGE DE YAÏR LAPID



BENJAMIN NETANYAHOU OTAGE DE YAÏR LAPID

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps    
                 

Lapid, Netanyahou et Bennett
            Les mathématiques ne sont d’aucune utilité lorsqu'il s'agit de constituer un gouvernement car il ne s'agit pas d’additionner des sièges de députés pour trouver une majorité à la Knesset. C'est aussi sans compter sur les ego surdimensionnés de nos hommes politiques qui jaugent d’abord leur carrière avant de rechercher les intérêts de l’État. Il ne fait aucun doute qu’au cours de ces dernières élections, deux visages nouveaux ont émergé en vainqueurs incontestables, Yaïr Lapid et, dans une moindre mesure, Naftali Bennett.


L’ALIBI DE L’ANTISÉMITISME EN FRANCE



L’ALIBI DE L’ANTISÉMITISME EN FRANCE

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps    
Graffiti antisémite à Toulouse en 2009

Il est légitime de se demander quelles sont les officines qui s’agitent derrière certains intellectuels, non juifs à fortiori, qui agitent sans cesse le chiffon de l’antisémitisme en France. Leurs motivations ne sont pas claires sinon une volonté d’exacerber les tensions entre communautés juives et arabes dans le but, bien sûr, de cadrer avec les intérêts des organisations d’extrême-droite qui se nourrissent du terreau de la peur. 
On pourrait se demander de quoi se mêlent ceux qui prétendent conseiller aux juifs de «quitter l’Europe s’ils le peuvent car il est dangereux d'être juif en Europe. Il est encore plus dangereux d'être un juif qui soutient Israël.»


vendredi 8 février 2013

LA TUNISIE À L’IMAGE DE LA DÉMOCRATIE ARABE



LA TUNISIE À L’IMAGE DE LA DÉMOCRATIE ARABE

Par Jacques BENILLOUCHE


copyright © Temps et Contretemps    
       
Salafistes tunisiens
           Il faut se rendre à l’évidence que les pays arabes ne sont pas encore mûrs pour la démocratie. Ils ont failli sur tous les tableaux et à toutes les époques. Ils ont obtenu leur indépendance, souvent au prix d’un combat inégal et sanglant contre l’occupant colonialiste. Mais ils n’ont rien appris de ce combat qui aurait dû les pousser à partager le pouvoir dont ils ont été écartés pendant des dizaines d’années et à développer une démocratie dont ils ont été privés. 
        Ils ont préféré adopter la politique  des balles qui sifflent. Aucun État musulman ou arabe n’est parvenu à se hisser au rang d’une démocratie moderne, à l’exception de la Turquie de Mustapha Kemal Atatürk qui connait à nouveau, aujourd’hui, les dérives dictatoriales. 


jeudi 7 février 2013

LE FRONT NATIONAL SE BANALISE par Gérard AKOUN



LE FRONT NATIONAL SE BANALISE

Par Gérard AKOUN
Judaïques FM


Le baromètre  annuel d’image du Front national réalisé par TNS-Sofres pour le Monde, France info et Canal+ montre que ce parti se banalise et que plus d’un tiers des français adhèrent à ses idées. Marine Le Pen recueille ainsi les fruits de la politique qu’elle pratique depuis son élection à la présidence du  parti. Elle s’est efforcée de sortir le Front national du ghetto dans lequel son père l’avait enfermé, de le dédiaboliser.  

Cliquer sur le lien pour écouter la chronique

dimanche 3 février 2013

GPA : LA QUESTION DES MÈRES PORTEUSES EN ISRAËL



GPA : LA QUESTION DES MÈRES PORTEUSES EN ISRAËL

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps    


            Le débat actuel, axé uniquement sur les homosexuels, pollue le drame vécu par les couples hétérosexuels stériles. Le problème des mères porteuses est un sujet qui revient au débat tous les ans en France mais qui n’a pas trouvé, à ce jour, de solution légale. La question a été remise au devant de l’actualité avec le débat sur «le mariage pour tous» qui agite la classe politique et même les autorités religieuses.  Pour enlever la connotation péjorative, on préfère parler aujourd’hui de gestation pour autrui (GPA) ou de procréation médicalement assistée (PMA) dans le but de valoriser la générosité de l’acte. Les homosexuels ne sont pas seul concernés par cette pratique.