ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

mercredi 29 octobre 2014

INDE-ISRAËL : LE SYNDROME TURC


INDE-ISRAËL : LE SYNDROME TURC

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps

Rencontre à New-York en septembre 2014

Israël tient à sa relation avec l'Inde et pas uniquement pour des raisons mercantiles. Le partenariat stratégique est confirmé mais il risque d’être fragile. Certes les industriels israéliens exportent vers l’Inde, tous les ans, près de 1,5 milliards de dollars de matériel militaire mais une certaine inquiétude plane sur les relations politiques entre les deux pays, rappelant l’histoire des relations entre Israël et la Turquie. Depuis le réchauffement des liens en 1992, les échanges se sont développés dans le domaine militaire uniquement. Mais Israël estime que, pour assurer la pérennité des relations bilatérales, il doit favoriser les activités commerciales et culturelles.

L'ARMÉE FRANÇAISE EN MODE SURVIE par Marianne ARNAUD



L'ARMÉE FRANÇAISE EN MODE SURVIE

La chronique de Marianne ARNAUD




          Ce n'est plus un secret pour personne, plus le danger guette notre pays, moins le gouvernement accepte les dépenses de nos armées. Déjà certains parlent du «démantèlement» de notre appareil militaire. En 2019, la France ne consacrera plus que 1% de son PIB pour sa défense. C'est deux fois moins que ce que préconise l'OTAN pour ses membres. Notre défense ne sera plus crédible.

dimanche 26 octobre 2014

LES PROCHAINES GUERRES D'ISRAËL Par Jean CORCOS



LES PROCHAINES GUERRES D'ISRAËL

Par Jean CORCOS



Dimanche 19 octobre, mon émission comprenait une interview par téléphone avec mon invité vivant en Israël. Il s'agissait de Stéphane Juffa, rédacteur en chef de l'agence indépendante Metula News Agency. J'avais eu le plaisir déjà de l'avoir comme invité il y a environ deux ans, le sujet  de notre entretien était alors «Peut-on éviter une guerre avec l'Iran ?».

L’EXCEPTION TUNISIENNE


L’EXCEPTION TUNISIENNE
Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps
     

La Tunisie reste une exception dans le concert des Nations qui ont été secouées par les révolutions du printemps arabe. Alors qu’on s’y attendait le moins, ce pays a été à l’origine, en 2011, des révolutions qui ont réussi à éliminer les dictateurs en Tunisie, en Égypte, et en Libye et à secouer le régime établi en Syrie. Cependant, les révolutions ont mal tourné sauf pour la nouvelle démocratie tunisienne.


RADICALISÉS Par Jean SMIA



RADICALISÉS

Le billet d'humeur de Jean SMIA

                Le mot «radicalisé» pour désigner un individu qui commet des actes violents afin de prouver son appartenance à l'islam est bien commode pour les médias français et Euronews. 

          En effet, une fois ce mot prononcé, cela :
- leur évite d'avoir à expliquer le comportement hypnotique d'un nombre d'individus de plus en plus important,
- contient le sous-entendu d'une non-responsabilité sous-jacente : suggère qu'il n'est plus maître de ses actes,
- dispense d'avoir à parler de l'islam et des préceptes existant qui éclaireraient sur la véracité des incitations à ces comportements.

L’UTILITÉ CONTESTÉE DE LA FRANCOPHONIE


L’UTILITÉ CONTESTÉE DE LA FRANCOPHONIE
Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps
           

L’intérêt de la francophonie est une question légitime que l’on doit se poser au moment où la succession d’Abdou Diouf à l’Organisation Internationale de la Francophonie est disputée. La France, qui a été à l’initiative de sa création, y a perdu son influence car elle n’a pas été capable d’empêcher la politisation d’une organisation qui se voulait une enceinte culturelle et éducative et qui a dévié de ses objectifs fondateurs. L’ancien président sénégalais, un homme politique chevronné, a peut-être eu tort d’orienter l’OIF vers des prises de position politique, tous azimuts. Il appartient au gouvernement français, principal financier, de modifier la donne en imposant un candidat qui revienne aux fondamentaux et qui redonne des couleurs à la culture française.

samedi 25 octobre 2014

TENSION ISRAËL-USA Par André NAHUM



TENSION  ISRAËL-USA

La chronique de André NAHUM




La tendance actuelle de l’administration américaine serait de lier les progrès du djihadisme islamiste au fait qu’il n’y a pas eu de règlement du conflit israélo-palestinien et  de rendre ainsi, en quelque sorte,  Israël responsable de l’apparition de ce fléau dans la planète entière. Une contre-vérité propre à attiser l’antisémitisme et la haine de l’état hébreu.

jeudi 23 octobre 2014

DE L'ÉCHEC DE HOLLANDE AU DÉSASTRE NATIONAL Par Marianne ARNAUD



DE L'ÉCHEC DE HOLLANDE AU DÉSASTRE NATIONAL

Par Marianne ARNAUD

C'est le 21 septembre 2007 que François Fillon, alors premier ministre de la France, déclarait : «Je suis à la tête d'un État qui est en situation de faillite sur le plan financier.» Comment François Hollande aurait-il pu l'ignorer ?

La dette française qui vient de passer la barre des 2000 milliards d'euros – 2023,7 milliards exactement – représente plus de 95% du PIB de la France. Les 100% sont prévus pour 2015 ! Or les déficits s'accumulent depuis quarante ans sous les gouvernements de droite et de gauche qui se sont succédé, mais alors qu'en 2012 François Hollande promettait de «ramener les finances à l'équilibre en respectant l'engagement des 3% de déficit par rapport au PIB en 2013», le retour à l'équilibre a été repoussé en 2017, puis en 2019, et pourquoi pas aux calendes grecques ?

SOMMES-NOUS A LA VEILLE D’UN KRACH BOURSIER ? Par Dov ZERAH



SOMMES-NOUS A LA VEILLE D’UN KRACH BOURSIER ?

Le point économique de Dov ZERAH



Les marchés boursiers ont plongé la semaine dernière. Certes, dans l’histoire boursière, le mois d’octobre est rarement bon. Mais, une telle chute conduit à s’interroger si nous ne sommes-nous à la veille de l’explosion de la bulle financière créée par le niveau exceptionnellement bas des taux d’intérêt, consécutif à un excès de liquidités.
Pour expliquer ce mouvement boursier, plusieurs raisons sont avancées :

mardi 21 octobre 2014

L’ÉTOILE DU LIKOUD MOSHE KAHLON SAUTE LE PAS




L’ÉTOILE DU LIKOUD MOSHE KAHLON SAUTE LE PAS

Par Jacques BENILLOUCHE

copyright © Temps et Contretemps
          

          Moshe Kahlon, né le 19 novembre 1960 à Hadera, a été l’un des hommes politiques israéliens les plus en vue. Député du Likoud, il a détenu les portefeuilles ministériels des Communications, de la Santé et des Affaires sociales. Entré à la Knesset pour la première fois en 2003, alors qu’il avait été élu en troisième position  durant les primaires du Likoud, il avait annoncé à la grande surprise  des dirigeants de son parti, trois mois avant les élections anticipées, qu’il avait décidé d’une pause politique en ne se présentant pas aux élections du 22 janvier 2013.

ETATS-UNIS-ISRAËL : RACCOMMODER LES RELATIONS


ETATS-UNIS-ISRAËL : RACCOMMODER LES RELATIONS
Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps
           


La visite de cinq jours de Moshe Yaalon à Washington s’annonce sous l’ambitieux objectif du réchauffement des relations avec les Américains. Il s’agit de la première visite du ministre israélien de la défense depuis la fin de la guerre avec Gaza tandis que les contentieux entre Israël et les États-Unis sont nombreux, au moins au nombre de trois. Il débattra de ces problèmes avec son homologue Chuck Hagel  à qui il a déjà adressé ce message : «Les relations entre les États-Unis et Israël sont fondées sur des intérêts communs et des valeurs partagées et ceux-ci ne devraient pas être éclipsés par un désaccord quel qu'il soit».

L’EXEMPLE D’EN HAUT DES GAUCHISTES ANTI ISRAÉLIENS


L’EXEMPLE D’EN HAUT DES GAUCHISTES ANTI ISRAÉLIENS

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps

Ber Borochov, auteur de la synthèse entre nationalisme juif et marxisme.

Israël doit sa création au soutien international de la gauche qui l’a aidé politiquement à l’ONU et qui l’a armé pour vaincre les armées arabes au lendemain du vote de l’indépendance. L’Histoire démontre que, durant les premières années de son existence, Israël a pu compter sur le soutien de toute la gauche internationale : l’Internationale socialiste, le Parti travailliste britannique, les sociaux-démocrates allemands et les socialistes français, ces derniers sont d’ailleurs à l’origine du programme nucléaire israélien. En raison de la formation marxiste des pionniers juifs et des premiers dirigeants israéliens, Israël a baigné dans le socialisme en faisant l’admiration des socialistes du monde entier mais avec l’inconvénient d’avoir acquis l’image d’un pays satellite communiste.

samedi 18 octobre 2014

EN ISRAËL, LA GPA EST PRATIQUÉE SANS PROBLÈME



EN ISRAËL, LA GPA EST PRATIQUÉE SANS PROBLÈME ET EST MÊME JUSTIFIÉE PAR LA BIBLE

Par Jacques BENILLOUCHE, Slate.fr



          Les mères porteuses ont une existence légale, encadrée par la loi civile et la loi religieuse, la Halakha. La pratique n'est pas ouverte aux couples homosexuels, ni aux étrangers.




D’ordinaire, les Juifs orthodoxes, conservateurs et fidèles à leur dogme figé depuis l’origine de leur religion, n’acceptent aucun amendement aux lois datant de l'époque de Moïse. Tout essai de moderniser des pratiques anachroniques est assimilé pour eux à une déviation religieuse, sinon à une profanation de la loi orale. Ils ont interdit aux Juifs libéraux d’avoir droit de cité en Israël et rejettent en bloc toutes leurs décisions cultuelles. Ils s’accrochent à leurs textes avec toute l’énergie de leurs convictions.

LE FOSSÉ SE CREUSE ENTRE LA TURQUIE ET LES ÉTATS-UNIS



LE FOSSÉ SE CREUSE ENTRE LA TURQUIE ET LES ÉTATS-UNIS

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps


Les troupes turques face au drapeau de l'EI

La réticence de la Turquie à participer aux frappes contre l’État islamique peut à moyen terme se retourner contre Tayiip Erdogan. À la frontière avec la Syrie, le contraste est flagrant. Deux mondes se côtoient de chaque côté des barbelés qui matérialisent la frontière.  D'un côté les frappes aériennes génèrent d’épais nuages de fumée tandis que résonne le bruit des échanges de feu entre les djihadistes de l’E.I et les Kurdes enfermés dans Kobane. De l’autre côté, un spectacle plus paisible de soldats turcs passifs au pied de leurs chars et de leurs véhicules blindés qui se contentent d’observer le spectacle et usent souvent de gaz lacrymogènes pour repousser les Kurdes d’origine turque venus prêter main forte à leurs frères syriens en essayant de traverser la frontière. Pour Erdogan, Kobane doit tomber.

DJIHAD : UN LIVRE CHOC ! Par André NAHUM



DJIHAD : UN LIVRE CHOC !

La chronique de André NAHUM



J’ai consacré lundi dernier, une partie de mon émission «L’Etoile et le Jasmin» à l’écrivain malien Ousmane Diarra, que j’ai pu interviewer par téléphone à Bamako où il réside, pour son livre  «La route des clameurs» [1]. Un chef d’œuvre qui, sous la forme d’un roman, raconte comment les djihadistes islamistes s’y prennent pour imposer, leur loi, conditionner et terroriser les populations et leur infliger les pires châtiments jusqu’à l’égorgement.

vendredi 17 octobre 2014

LA LENTE DÉSINTÉGRATION DE NOS DÉMOCRATIES Par Jean SMIA



LA LENTE DÉSINTÉGRATION DE NOS DÉMOCRATIES

Le billet d'humeur de Jean SMIA



Hormis quelques nations comme la Tunisie, le Maroc, l'Algérie ou l’Égypte, tous les autres pays arabes n'ont jamais été des nations. Cependant tous, qu'ils soient une nation ou pas, ont été à un moment colonisés. La colonisation se proposait d'apporter «modernité et civilisation» à des peuplades considérées comme retardées. La faillite de cette mission «humaniste» colonisatrice a mené aux luttes pour l'indépendance qui ont toutes abouti.

jeudi 16 octobre 2014

LA RHINOCÉRITE A ATTEINT ERIC ZEMMOUR Par Dov Zerah



LA RHINOCÉRITE A ATTEINT ERIC ZEMMOUR

Le point  de Dov ZERAH



Le denier livre d’Éric Zemmour «le suicide français» a pour objectif de démontrer que les causes de la situation actuelle du pays sont : mai 68, le féminisme et sa remise en cause du rôle du père et de la famille, l’homosexualité, le divorce, l’hédonisme, la technocratie, Bruxelles, l’abandon de la souveraineté, l’acceptation de la mondialisation, la finance internationale…tous les thèmes traditionnellement évoqués par les extrêmes. Même le rock and roll aurait sa part de responsabilité dans notre faillite !

mardi 14 octobre 2014

PALESTINE : UNE CONTAGION RISQUÉE


PALESTINE : UNE CONTAGION RISQUÉE

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps

Stefan Löfven


          Après la Suède, c’est à présent à la Grande-Bretagne de faire preuve de velléité en votant une motion de reconnaissance de l’État de Palestine. Il s’agit peut-être de deux pétards mouillés mais ces décisions risquent de porter plus de tort aux Palestiniens qu’aux Israéliens.

NAUFRAGES Une recension du roman de Philippe ZAOUATI



NAUFRAGES

Roman de Philippe ZAOUATI

Une recension de Jacques BENILLOUCHE

Éditions des Rosiers


Il faut préciser, avant tout, que nous avons à faire à de la bonne littérature, celle des phrases bien faites, de la précision du verbe et de la danse des mots, celle des textes semblables à ceux des grands auteurs qu’on nous apprend au lycée. Il est important de relever cet aspect du roman car l’auteur est un «amateur», sans que cet adjectif ait une connotation péjorative, parce qu’il occupe une fonction dans le monde de la finance en tant que directeur général d’un groupe d’investissements. La finance mène à tout, à l'écriture certainement.


LA LENTE DÉSINTÉGRATION DES PAYS ARABES



LA LENTE DÉSINTÉGRATION DES PAYS ARABES

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps


Désintégration de la Libye

Tous les pays arabes sont sur la voie de la désintégration pour ne pas avoir su opérer un virage démocratique au moment des grands changements post coloniaux. La révolution, qui a été déclenchée dans quelques pays, a aggravé la situation et a ouvert la porte à tous les extrémismes et à tous les excès, malgré l’éradication des régimes féodaux.

Cliquer sur la suite pour voir la vidéo tournée en Libye

samedi 11 octobre 2014

ISRAËL «ASSISTE AU MASSACRE L’ARME AU PIED»


ISRAËL «ASSISTE AU MASSACRE L’ARME AU PIED»

Par Jacques BENILLOUCHE

copyright © Temps et Contretemps



Nombreuses sont les critiques internationales émises à l’encontre de l’attitude d’Israël face aux combats menés par l’État islamique. Ainsi on peut lire le titre provocateur de Mediapart : «Daesh et Israël : l'armée la plus puissante de la région assiste au massacre l'arme au pied». En fait les Occidentaux, qui ont une stratégie déplorable, indigne des Grandes nations, ne savent plus à quel saint se vouer et comptent sur Israël pour jouer le gendarme du Moyen-Orient avec à la clef les condamnations irrémédiables de l’ONU. Quand Israël n’intervient pas, il est accusé de passivité ; quand il intervient pour donner une leçon à des terroristes sanguinaires, il devient le pays conquérant voué aux gémonies.