ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

mercredi 30 novembre 2016

FILLON : Héritier de Mendes-France et de Seguin




FILLON : HÉRITIER DE MENDES-FRANCE ET DE SEGUIN

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps

            

          Les Français ont tendance à ne pas aimer les personnalités brillantes et iconoclastes. Trois grands hommes, Mendes-France, Seguin et Fillon, se ressemblent parce qu'ils ont été parmi les meilleurs dirigeants politiques, certes intransigeants sur le service de l’État. Trois destins comparables à trois périodes où la France avait le plus besoin de repères parce que la politique politicienne avait pris le pas sur la réflexion.

Castro, le mauvais génie des dictateurs arabes



CASTRO, LE MAUVAIS GÉNIE DES DICTATEURS ARABES

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps
           

          En exploitant son passé révolutionnaire et son image de marque liée à son succès dans le renversement du régime de Batista à Cuba, Fidel Castro avait cherché à exporter ses idées. Contrairement à ce qu’il espérait, la révolution cubaine avait eu du mal à s’implanter en Amérique Latine. Les gouvernements alliés des États-Unis, souvent issus de coups d’État, triomphaient en écrasant les mouvements révolutionnaires. L’homme, qui a été à l’initiative de tous les combats contre la CIA et qui a fait l’objet de plusieurs tentatives d’assassinat, est mort de vieillesse dans son lit. C’était son ultime pied de nez à ceux qui avaient misé une forte somme sur sa tête.


mardi 29 novembre 2016

Rupture consommée entre l'Egypte et l'Arabie



RUPTURE CONSOMMÉE ENTRE L'ÉGYPTE ET L'ARABIE

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps


Le Roi Salmane d'Arabie et Al-Sissi

La crise entre l’Égypte et l’Arabie saoudite ne fait pas les manchettes des media et pourtant elle risque de changer la donne géopolitique au Moyen-Orient. Elle se fait discrète, comme si les protagonistes étaient gênés d'avoir à s’expliquer sur les raisons d’une rupture consommée. La décision de l’Arabie saoudite de ne plus fournir de produits pétroliers, sous forme de dons ou de tarifs préférentiels, met en danger l’économie du président Al-Sissi. Elle intervient sur fond de divergences sérieuses au sujet du conflit de Syrie et du Yémen.

dimanche 27 novembre 2016

Israël, l'oublié de la Francophonie




ISRAËL, L’OUBLIÉ DE LA FRANCOPHONIE

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps



Le centre des Conférences d'Antananarivo

          Le 16e sommet de la Francophonie s’ouvre le 26 novembre 2016 à Antananarivo. Plus d’une vingtaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus dans la capitale malgache. Les poids lourds de l'OIF seront certes présents, mais on notera des absences remarquées, non justifiées par des raisons d'agenda. François Hollande foulera le sol malgache pour la première fois de sa vie. Le Canadien Justin Trudeau et le marocain Mohammed VI y étaient déjà. Le roi du Maroc anticipe ainsi son retour dans l’Union africaine en janvier.


Israël et l'illusion Trump



ISRAËL ET L’ILLUSION TRUMP

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps

            
          La droite israélienne et les nationalistes ont été satisfaits de l’élection de Donald Trump et ils s’en sont glorifiés comme s’ils avaient contribué à ce succès. Ils ne connaissaient pourtant pas avec précision ses intentions en ce qui concerne sa politique vis-à-vis d’Israël, à part quelques slogans lâchés durant la campagne. Ils espèrent que l'élection de Donald Trump en tant que président des États-Unis se traduira par une remise à zéro de la politique et des politiques au Moyen-Orient.

vendredi 25 novembre 2016

L'ultra-libéralisme appliqué par Gérard AKOUN



L’ULTRA-LIBÉRALISME APPLIQUÉ

Par Gérard AKOUN
Judaïques FM


Dimanche dernier, nous avons assisté, à l’annonce des résultats du premier tour de la primaire de la droite, à un retournement de situation que ne laissait pas prévoir les sondages.  Les instituts avaient bien laissé entendre que les résultats dépendraient d’un certain nombre de paramètres, qu’ils ne maitrisaient pas, comme le taux de participation à cette élection ; c’était une première pour l’électorat de droite. Les pourcentages obtenus par chacun des candidats pouvaient varier, les écarts se resserrer mais personne n’avait imaginé que François Fillon arriverait en tête avec plus de 44% des suffrages, laissant loin derrière lui Alain Juppé.  Quelles ont été les motivations de ceux qui ont voté pour lui ?

Pardon, mais j'ai pas tout compris par Jean SMIA



PARDON, MAIS J'AI PAS TOUT COMPRIS

Le billet d'humeur de Jean SMIA


Et pourtant j'essaye fort !! Jusqu'à maintenant, je croyais que les inquiétudes majeures des électeurs français se situaient au niveau de l'emploi et de la sécurité.  Il y a cinq ans, ces électeurs avaient décidé d'éliminer un agité velléitaire, mais c'est Nafissatou qui les a obligés de choisir quelqu'un qui a, malheureusement, fait fausse route sur ces deux sujets.  


jeudi 24 novembre 2016

SLATE : Netanyahou et le scandale des sous-marins allemands



SLATE : NETANYAHOU ET LE SCANDALE DES SOUS-MARINS ALLEMANDS


Par Jacques BENILLOUCHE

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou est mêlé à un scandale lié à l'achat de sous-marins allemands.

Des révélations mettant en cause le gouvernement israélien et Benyamin Netanyahou pourraient bien rejaillir sur la coalition politique à la tête du pays. Israël avait annoncé qu’il était sur le point de signer un protocole d'accord avec l'Allemagne pour l'achat de trois sous-marins de guerre supplémentaires, pour un montant total de 1,2 milliard d'euros. Mais derrière cette commande se profile une affaire de corruption.

Les leçons du scrutin des primaires de droite



LES LEÇONS DU SCRUTIN DES PRIMAIRES DE DROITE

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps

            

          L’analyse à froid des résultats du premier tour des primaires de la droite permet d’apporter une vision différente du scrutin.
Jean-François Copé a été sanctionné pour avoir truqué l’élection à la tête du parti et d’avoir volé le poste de leader de l’UMP à François Fillon. Par ailleurs, l’affaire Bygmalion lui a été fatale. Il a donc été victime d’une exigence de morale de la part des électeurs, ce qui est rare en politique; on n’aime pas les voleurs ni les tricheurs.

mardi 22 novembre 2016

Sarkozy : la sanction



SARKOZY : LA SANCTION

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps


Sarkozy au bureau de vote

La France a décidé. La démocratie a gagné face aux sondages. Les électeurs, qui ne sont pas aussi incultes politiquement qu’on le prétend, ont décidé d’écarter le candidat populiste qui en 2012 et en 2016 a choisi la même stratégie de l’appel aux militants du Front national. Sarkozy n’a même pas été sélectionné pour le deuxième tour avec 20,7% des voix. C’est une défaite cuisante sous forme de sanction qui l’écarte définitivement de la vie politique. 

lundi 21 novembre 2016

Obama et le coup de pied de l'âne par Jean SMIA



OBAMA ET LE COUP DE PIED DE L’ÂNE

Le billet d'humeur de Jean SMIA



Cette expression française est utilisée pour qualifier le comportement d'un vaincu lâche et rancunier, qui, après une confrontation ou une compétition, attend que son concurrent ne soit pas en position de se défendre pour lui assener un coup par derrière. L'origine de la locution est attribuée à Jean de la Fontaine dans «le lion devenu vieux» qui lui-même aurait repris une phrase de Phèdre indiquant que le lion est effondré rien qu'à l'idée que l'âne peut le frapper.

samedi 19 novembre 2016

Un faux suspense par Gérard AKOUN



UN FAUX SUSPENSE

Par Gérard AKOUN
Judaïques FM


C’est officiel, Emmanuel Macron est candidat à l’élection présidentielle, il l’a annoncé hier matin à Bobigny, dans un centre de formation et d’apprentissage de cette banlieue populaire de la Seine Saint Denis, où il avait convoqué toute la presse. Une manière d’affirmer sa différence, par rapport à ses concurrents de droite et de gauche, et son empathie pour la jeunesse des banlieues.

Les dirigeants arabes israéliens jouent avec le feu



LES DIRIGEANTS ARABES ISRAÉLIENS JOUENT AVEC LE FEU

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps

Réunion de 11 députés arabes sur 13
        
          Il semble bien que les responsables arabes israéliens aient choisi la confrontation plutôt que la concertation. Sans remonter très loin dans l’Histoire, depuis les dernières élections de 2015, ils n’ont jamais cessé de marquer leur différence. Leurs déclarations polémiques et leur comportement à la Knesset, à la limite de la loi et de la bienséance, ont pour but de se distinguer des autres députés. Ils profitent de la bienveillance de règlements indulgents car, dans d’autres pays, ils auraient depuis longtemps été destitués pour leur comportement anti national.
Cliquer sur la suite pour voir deux vidéos

mercredi 16 novembre 2016

13 novembre : pourquoi les djihadistes visent la France



13 NOVEMBRE : POURQUOI LES DJIHADISTES VISENT LA FRANCE

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps
            

          Personne n’a éclairci les raisons qui font de la France le pays le plus ciblé d’Europe par les djihadistes. Il ne s’agit pas d’un sentiment de persécution mais d’une réalité confirmée par deux constatations. D’une part, la France a subi le plus grand nombre de victimes en Europe ; d’autre part le pourcentage de nationaux qui ont rejoint l’État islamique est le plus élevé d’Europe. Il s’agit de faits qu’on hésite à mettre en avant pour ne pas inquiéter la population ou pour ne pas avoir à se justifier ; la réalité indique que 148 français figurent parmi les 151 victimes européennes du terrorisme à la suite des attaques du 7 janvier et 13 novembre 2015 à Paris, les plus meurtrières. Plusieurs éléments peuvent être avancées pour expliquer ces attaques djihadistes.

mardi 15 novembre 2016

Steve et Cécile défendent la culture française




STEVE ET CÉCILE DÉFENDENT LA CULTURE FRANÇAISE

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps



          Les francophones d’Israël sont incorrigibles. Ils ont beau avoir plusieurs années de séjour en Israël, ils s’accrochent à la culture française qui leur colle à la peau. Ils sont même accusés de refuser l’assimilation parce qu’ils lisent du Victor Hugo et qu’ils rêvent en écoutant une chanson de Jacques Brel. C’est vrai, il est difficile de renoncer à cette spécificité française qui fait que les pieds sont en Israël et la tête en France. Il n’est pas question de chauvinisme ni de déviation intellectuelle mais d’une culture ancrée dans les gènes. Le droit chemin israélien passe par le maintien des acquis culturels et non pas par le renoncement à ses racines.
Cliquer sur la suite pour voir deux extraits du spectacle


dimanche 13 novembre 2016

L'Afrique oubliée du débat électoral américain


L’AFRIQUE OUBLIÉE DU DÉBAT ÉLECTORAL AMÉRICAIN
Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps
Bases étrangères en Afrique

De nombreux sujets n’ont pas été abordés durant la campagne électorale puisque les candidats se sont focalisés sur les problèmes intérieurs. Beaucoup de questions restent ouvertes parce qu’on attend des réponses précises qui ne viendront que lorsque Donald Trump aura constitué son gouvernement. Certes, les relations internationales ne sont pas son fort ; il montre de sérieuses lacunes, ou plutôt un désintérêt, dans ce domaine. Ainsi par exemple l’Afrique a été totalement absente du débat électoral alors qu’il s’agit d’un continent en mutation depuis les révolutions.

samedi 12 novembre 2016

Trump, la droite israélienne et les Palestiniens



TRUMP, LA DROITE ISRAÉLIENNE ET LES PALESTINIENS

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps


Une caricature des plus contestables

La droite et surtout l’extrême-droite jubilent en Israël ; il faut souhaiter qu’elles ne soient pas déçues car les promesses n’ont qu’un temps, le temps d’une campagne électorale. Benjamin Netanyahou ne s’est pas trompé puisqu’il avait misé sur le poulain de Sheldon Adelson, un des sponsors de Trump et accessoirement patron du journal gratuit Israël Hayom entièrement dévoué au premier ministre israélien. Cependant, l’expérience a déjà montré que les politiques qui arrivent au pouvoir deviennent plus prudents, plus pragmatiques et plus consensuels et rangent dans les tiroirs de l’Histoire une grande partie de leurs promesses.