ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

mardi 6 juin 2017

Les ultra-orthodoxes juifs prônent la mort aux infidèles



LES ULTRA-ORTHODOXES JUIFS PRÔNENT LA MORT AUX INFIDÈLES

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
            
Orthodoxes à la Knesset

          L’avenir de la coalition gouvernementale permet tous les excès car les partis orthodoxes constituent des partis charnières indispensables pour constituer une majorité viable. Alors trop de permissivité génère des abus que le gouvernement hésite à sanctionner. Le problème est que des groupes ultra-orthodoxes, agissant au grand jour, nient l’existence de l’État d’Israël jusqu'à ne pas fêter le Yom Hatzmaout, la fête d’Indépendance.
Cliquer sur la suite pour voir une vidéo inadmissible



Député français prenant conseil auprès d'orthodoxes

            Ces Haredi disposent d’un pouvoir illimité au point qu’ils arrivent même à polluer l’élection législative du député à l’Assemblée nationale française, représentant les Français d’Israël. Leur capacité de nuisance est telle qu’ils influent sur le choix des francophones sous prétexte de relayer la voix Suprême. Le pouvoir politique exorbitant acquis par les orthodoxes les rend incontournables malgré les actes répréhensibles dont ils sont souvent les auteurs. Ils veulent décourager ceux de leurs jeunes qui souhaitent quitter l’anachronisme d’une vie étriquée pour choisir un autre monde plus adapté au modernisme et à la liberté de vie. Alors, ces gourous visent essentiellement les jeunes soldats qui représentent le symbole vivant de l’État dont ils combattent l’existence et qui se permettent d’aimer une institution terrestre. Il est vrai que l'armée leur ouvre de nouveaux horizons et les détourne de l'étude exclusive des textes sacrés.

            En novembre 2016, trois soldats en tenue militaire, pourtant religieux, ont voulu prier dans une synagogue du quartier Mea Shéarim. Grand mal leur en a pris car ils ont été pratiquement lynchés par une foule de religieux en délire. Ils n’ont dû leur salut qu’à la police prévenue à temps pour les sortir des griffes de ceux qui étaient prêts à les tuer parce qu'ils avaient profané les règles orthodoxes de ne pas faire l’armée. 


Vidéo de l'attqaue du soldat

          Cela ne se passait pas en Cisjordanie mais à Jérusalem même, dans la Capitale unifiée, dans une zone de non-droit qui bénéficie pratiquement d’une extra-territorialité tant ses habitants font leur propre loi. Pour bien indiquer qu’ils faisaient partie d’un monde à part, non soumis aux lois d’Israël, une effigie d’un soldat de l’armée israélienne a été pendue dans le quartier, à titre d’avertissement pour ceux des membres de la communauté ultra-orthodoxe qui prendraient le risque de s’enrôler dans Tsahal.

            La situation a encore empiré cette semaine puisqu’un appel à tuer des soldates a été lancé. Ils ont même exigé des étudiants ultra-orthodoxes enrôlés de force dans l’armée d’utiliser leurs armes pour «tuer des femmes soldats, des commandants et des recruteurs». La ligne rouge est franchie alors qu'aucune mesure coercitive ne soit prise contre les meneurs barbus. Des affiches ont été placardées dans les rues sans qu’il y ait un doute sur le contenu et sur le niveau d’incitation à la violence.  Les guides spirituels avaient par avance absous les actes des élèves de yeshiva après leur avoir donné des instructions meurtrières : «Prenez le fusil que vous avez reçu, tuez chaque femme soldat à côté de vous plutôt que de la laisser transgresser. Tuez chaque commandant qui vous maintient à l’armée par la force, tuez tous les recruteurs, son séducteur et son complice». On ne peut pas plus clair et sans détour.

           Pour l’instant la police n’en est qu’à demander l’autorisation d’ouvrir une enquête pour incitation à la violence : «Avec l'approbation d'ouvrir une enquête en raison de la gravité des choses qui ont été écrites et publiées, le commandant local de Jérusalem a chargé l'unité centrale de lancer une enquête».  On imagine le comportement des services de sécurités si ces appels au meurtre provenaient de milieux palestiniens. Mais plus grave encore. Des raisons purement électorales poussent le député français représentant les francophones à financer ces orthodoxes sur sa réserve parlementaire mensuelle annuelle de 130.000 euros. Au lieu d’aider à l’amélioration du sort des Francophones, il préfère financer des écoles talmudiques en Israël dont la fréquentation française est minoritaire et qui ont un comportement antinational vis-à-vis d’Israël.

            Le nouveau porte-parole principal de Tsahal, le général Ronen Manlis a bien sûr condamné ces incitations qui proviennent selon lui d’une secte minoritaire : «l'appel à l'assassinat de soldats et de commandants dans Tsahal est une incitation sérieuse et traverse une ligne rouge. Tsahal continuera à s'acquitter de ses missions et de ses obligations en matière de sécurité de l'État d'Israël et de ses citoyens et à mettre en œuvre la conscription obligatoire sans crainte ni inquiétude».
Ronen Manlis

            Mais ces actions des ultra-orthodoxes sont effectuées au vu et au su de tout le monde dans le silence des partis orthodoxes de la Knesset parce qu'il existe une certaine solidarité entre messianiques. La police doit mettre les moyens contre ces Juifs criminels qui agissent contre l'ordre établi. Il en va de la paix civile.
La sentence de mort en hébreu

13 commentaires:

邓大平 עמנואל דובשק Emmanuel Doubchak a dit…

Entre ces fous furieux et une ministre populiste inculte de la culture qui incite contre les 'elites' au nom.de la.sensibilité du 'peuple' juste une question de degrés. Ceux de l'ivresse d'un pouvoir de plus en plus délirant et tremens. Un pouvoir dénué de morale et de leadership.

Bernard MEYER a dit…

Le début de votre article démontre bien que l'extrémisme religieux est nocif, haineux et destructeur tout autant que dans les autres religions.
À se poser la question Que lit- on dans les "Livres" pour que l'homme en fasse une si mauvaise interprétation.
Pour cela une coalition, à la Knesset, menée au centre permettrait d'évincer ce ramassis de nuisibles. Et ce dans le but de ne pas copier l'Iran et éviter la dictature des Rabins.
Par contre je ne trouve pas utile d'afficher dans la deuxième partie une opinion mal dissimulée sur l'élection à la députation française.
À croire que l'article n'a été pensé que dans cette optique.
Cordialement
Bernard Meyer

Jacques BENILLOUCHE a dit…

Je suis de nature consensuelle dans mes articles, nul ne peut dire le contraire. Mais quand on touche à Tsahal, je deviens méchant. Et je déteste ceux qui sont les amis de ceux qui touchent à Tsahal. Tsahal ce sont nos enfants et nos petits-enfants. Tout autre discours est vain.

Spira a dit…

Les systèmes électoraux ne sont plus démocratiques mais essentiellement clientelistes. Les haredim qui ne font pas l'armée ne paient donc pas "l'impôt de sang". Le moyen de régler le problème serait d'instaurer le suffrage censitaire : pas d'armée entraine pas de droit de vote et pas de droit de représentation. Pareil en France: pas d'impôt sur le revenu doit impliquer pas de droit de vote.
Tout à fait d'accord avec Jacques Bennilouche: on ne touche pas à Tsahal.

Véronique Allouche a dit…

Une "coquille " s'est glissée malencontreusement et certainement à l'insu de votre plein gré dans votre article puisqu'il ne s'agit pas d'une réserve parlementaire de 130000€ mensuelle mais... annuelle.
De cette réserve Meyer Habib aurait financé les écoles talmudiques en Israël..... comme sans doute Le Lycée Marc Chagall de Tel-Aviv, le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme, la Licra ou encore l'Alliance Israélite Universelle......
Pour ce qui est du sujet principal de l'article, évidemment d'accord avec son auteur.
Amicalement

Jacques BENILLOUCHE a dit…

Pour être précis voici la liste officielle concernant 2016 diffusée par l'Assemblée nationale :

Bénéficiaire Montant (€)


ADIR 3 500 €


Alef Ledoroth 5 000 €


Alliance française della Riviera dei Fiori - Alliance française de Vintimille 2 000 €


Alliance Israelite Universelle 5 000 €


AMIT - Association mondiale des Israëlites de Tunisie Netanya 2 000 €


Anaelle Ladorot 3 000 €


Associaiton des parents d'eleves du Lycée Pierre Lotti 4 000 €


Association des Anciens Combattants français en Israël 4 000 €


Association des Anciens Elèves du Lycée Jean Giono de Turin - A.D.A.E.L. 2 000 €


Association des anciens Elèves du Lycée Stendhal à Milan 2 000 €


Association des Dames de Saint Louis 5 500 €


Association des Français de Rome et du Latium 3 000 €


Association des Parents d'élèves de l'école française de Milan, le Lycée Stendhal 2 000 €


Association française d'entraide - Athènes 2 000 €


Association française de Bienfaisance du Piémont 3 000 €


Association Francaise de solidarité 3 000 €


Association francaise de solidarité pour le Nord d'Israel (AFSNI) 2 000 €


Association francaise de Turin 2 000 €


Association parents d'éléves- Lycée Marc Chagall 10 000 €


Associaton des Francophones de Bat Yam 2 000 €


Beit Raphaël 2 000 €


Beith Sandler 3 000 €


Brescia Accueil 2 000 €


Bureau National de Vigilence contre l'Antisémitisme 7 000 €


CHREDO- Chrétiens d'Orient en Danger 2 500 €


CNEF Jerusalem 4 000 €


Ecole franco-chypriote de Nicosie 1 500 €


Espace Francophone 4 000 €


Institut français de Grèce - antenne de Larissa 2 000 €


Institut français de Thessalonique 2 000 €


La Passerelle 2 000 €


La Plateforme de l'Emploi-CCF en Turquie 2 000 €


LICRA 1 000 €


Malte Accueil 1 000 €


Milan Accueil 5 000 €


Mouvement Loubavitch 3 500 €


Ohavei-Tsion 3 000 €


Société française de Bienfaisance de Milan et de Lombardie 2 000 €


Turin Accueil 2 000 €


UFE Israël 4 500 €


UFE- Tuquie 1 000 €


Université de Netanya 10 000 €

Jacques BENILLOUCHE a dit…

Cher Bernard,

Je ne suis pas maître du calendrier. Les nouveaux faits que je rapporte datent de cette semaine. Je n'y peux rien si cela coïncide avec les élections législatives.

Véronique Allouche a dit…

@spira
Ah bon? Selon vous ceux qui sont sous la barre du revenu imposable ne devraient pas voter? En somme des sous-citoyens au prétexte qu'ils ne gagnent pas suffisamment leur vie.... comparaison n'est pas raison. Vous amalgamez les juifs religieux qui refusent de faire l'armée et donc qui ne se conforment pas à la loi avec les français sous le seuil de pauvreté. Ne confondez pas les genres.

Jacques BENILLOUCHE a dit…

L'Etat israélien finance suffisamment les écoles talmudiques. Le député ne doit s'occuper que des Français en Israël sans faire de préférence cependant. L'ADFI est une association qui aide les francophones mais elle est de sensibilité de gauche alors elle ne touche rien.

Avec 5.000 euros par an il aurait pu financer un mi-temps pour une personne chargée de trouver du boulot pour les olims. Rien de cela.

Ma soeur arrivée en classe de seconde a étudié à l'école française de Jaffa dirigée par des bonnes soeurs catholiques arabes et elles font un travail formidable pour les jeunes olim arrivés en Israël en cours d'études seconde, et terminale. Elles sont certes catholiques israéliennes mais elles travaillent pour la défense de la langue française. Rien pour elles.

Yaakov Neeman a dit…

Il y a deux forces antagonistes qui structurent la société israélienne. Ce sont deux forces éternelles : l'attrait pour la matérialité et l'appel de la spiritualité. Pour nombre de nos concitoyens, il apparaît que tout irait beaucoup mieux si on n'était un pays comme les autres, avec des lois identiques, un système politique en phase avec les institutions du monde libre, etc. Le problème, c'est que nous sommes juifs et que l'origine de notre identité est de nature religieuse. Si certains se livrent à des comportements extrémistes (qu'il faut condamner) c'est parce qu'ils ont le sentiment que leur identité est menacée par la dynamique dans laquelle s'engage l'Etat d'Israël. Entre nous, Jacques, vous croyez vraiment qu'on a besoin de transformer les étudiants des yéchivoth en soldats ? L'armée d'Israël a-t-elle vraiment besoin de mettre un uniforme sur ces garçons qui feraient de bien piètres combattants ? La vérité c'est que l'establishment laïque cherche à casser ce qu'ils incarnent. En tout cas, c'est comme ça qu'ils ne vivent. Si Israël ne consent pas à faire une place à ceux qui défendent et perpétuent le message et la mission dont le peuple juif est investi, alors nos ennemis auront raison de nous. Ils commencent déjà d'ailleurs à nous le faire savoir : vous n'avez rien à faire sur cette (portion de) terre. Et effectivement, si on continue à vouloir faire d'Israël un pays où la Thora est quotidiennement bafouée, on n'a plus aucun droit sur le Terre promise. Et en Iran, ils ont les outils pour ça. Shabbat Shalom, Jacques.

avi hazan a dit…

Pourquoi ne feraient ils pas de bons soldats?Tres curieux et quasi raciste comme commentaire,lorsque j etais dans les chars dans les annees 70 nous etions aussi avec des garcons haredim qui sur le plan du service militaire ne devaient rien a personne et sans doute rien a yaacov neeman(as t il jamais servi dans Tsahal?)

andre a dit…

Incroyable, ce délire des ultra-orthodoxes à l'égard de l' État d' Israël ! Leur violence montre qu'ils sont persuadés que seules leurs croyances sont les bonnes et qu'il leur faut barrer la route à toute laïcité .Ce n'est pas nouveau et l'article vise un but, celui de faire de Meyer Habib leur homme lige . Voter pour lui serait voter pour les plus arrièrés des orthodoxes !
Meyer Habib est beaucoup plus que cela : il réussit à être respecté par les religieux et à faire un député efficace inscrit à l' UDI et connaissant les problèmes.
André M
Tribune juive

Cassendre VERDE a dit…

Non mais, je me rends compte plus que jamais à quel point le diable s'est établi en Israël 😲 comment peuvent-ils se dire ceux là, que vous considérez comme juifs orthodoxes, comment peuvent-ils dire qu'ils servent Dieu??? Dieu nous a interdit de tuer quelqu'un sans qu'il ne nous ait rien fait, quelqu'un avec qui on se dispute, quelqu'un qui nous trompe, bref quelqu'un qui ne touche pas à notre vie, mais il ne nous a pas interdit de nous défendre!! Tsahal n'est pas une armée d'invasion, Tsahal a été créé pour défendre le peuple des invasions de ses voisins, des actes de terrorisme, des attentats à la vie des juifs!!! Ces "juifs" là orthodoxes, paradoxes, on s'en fiche de leur étiquette, doivent être traités comme des ennemis musulmans parce qu'ils servent le diable, pas Dieu le vrai!