ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

vendredi 24 février 2017

Le Hamas dans les bras de l'égyptien Al-Sissi



LE HAMAS DANS LES BRAS DE L’ÉGYPTIEN AL-SISSI

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps


John Kerry et le président Al-Sissi
            
         En refusant de signer un accord avec les Palestiniens, proposé par le trio John Kerry, l’Égypte et la Jordanie, Netanyahou a poussé le Hamas dans les bras d’Al-Sissi. Certes le président égyptien pourrait jouer le rôle de modérateur dans le conflit mais cette nouvelle alliance risque d’affaiblir le flanc sud d’Israël. La visite au Caire d’Ismaël Haniyeh, qui a remplacé Khaled Mechaal comme directeur politique, semble avoir porté ses fruits puisque, après des semaines de guerre larvée, l'Égypte et le Hamas sont parvenus à des accords sécuritaires, politiques et économiques.

jeudi 23 février 2017

Présidentielle J-60 par Gérard AKOUN



PRÉSIDENTIELLE J-60

Par Gérard AKOUN
Judaïques FM

            

          Le vingt-trois avril, dans deux mois, se déroulera le premier tour de l’élection présidentielle. Si on se fie aux sondages, c’est risqué, mais ils ne peuvent pas toujours se tromper ; de très nombreux électeurs restent indécis.  On les comprend.  On a assisté ces derniers mois, après le renoncement de François Hollande, à un bouleversement politique, dont ont été victimes, dans le cadre des primaires, des candidats à la candidature qui semblaient être en bonne position pour représenter leur camp, Nicolas Sarkozy ou Alain Juppé pour la droite et le centre, Manuel Vals pour la gauche. Les électeurs qui ont participé  à ces primaires ont choisi, respectivement, François Fillon pour la droite dure, Benoit Hamon contre la gauche de gouvernement, des vainqueurs inattendus !


Crime contre l'humanité par Jean SMIA



CRIME CONTRE L'HUMANITÉ ?

Le billet d'humeur de Jean SMIA
            

         Parmi les crimes contre l'humanité qui sont passés sous silence, ce sont les décolonisations irresponsables qui se verront qualifiées de crimes contre l'humanité. En décolonisant, ils ont laissé des populations entières sans structures ni organisations gouvernementales charpentées. C'est comme s’ils avaient laissé des petits enfants en liberté courir sur une autoroute à grand trafic et ce, avec la même cruauté qu'ils avaient laissé les Harkis sans armes se faire massacrer.

ARTICLES DU JOUR - CLIQUER l'image pour lire

 

ARTICLES DE LA SEMAINE - Cliquer l'image pour lire

 

ARTICLES DU MOIS - Cliquer l'image pour lire